Omicron: des mesures urgentes nécessaires en Allemagne

BERLIN | Le groupe d’experts conseillant le gouvernement allemand a tiré la sonnette d’alarme dimanche face à la progression du variant Omicron et plaidé pour des réductions supplémentaires des contacts au sein de la population «dans les plus brefs délais». 

• À lire aussi: Le premier ministre des Pays-Bas annonce un confinement pendant la période des Fêtes

«Si la propagation du variant Omicron en Allemagne devait se poursuivre de la sorte, une partie significative de la population tomberait simultanément malade et/ou serait mise en quarantaine», écrivent notamment les experts dans leur rapport.

Il y aurait dès lors un risque élevé de perturbations dans le fonctionnement des «infrastructures critiques» (hôpitaux, sécurité, services de secours, télécommunications, approvisionnement en électricité et en eau).

Les 19 scientifiques et praticiens du groupe, parmi les plus reconnus du pays, ne détaillent pas les mesures nécessaires et n’évoquent pas de confinement. 

Ils se prononcent pour de «fortes réductions des contacts» au sein de la population, une mesure à prendre «dans les plus brefs délais», dans «les jours à venir».

Une réunion d’urgence du gouvernement d’Olaf Scholz et des présidents de région est prévue mardi, affirment plusieurs médias. Selon ces derniers, la jauge des rassemblements en intérieur et en extérieur pourrait être abaissée.

Omicron fait entrer la pandémie dans «une nouvelle dimension», selon le rapport, car il «infecte beaucoup plus de personnes en très peu de temps et touche davantage les personnes guéries et vaccinées.

Cela peut conduire à une «propagation explosive» : le temps de doublement supposé de l’incidence du variant en Allemagne est actuellement «de l’ordre de deux à quatre jours», soulignent les experts.

«La protection des infrastructures critiques de notre pays requiert une préparation complète et immédiate», exhortent-ils.

Dans le même temps, le ministre de la Santé Karl Lauterbach a exclu dimanche un confinement «avant Noël», du type de celui instauré aux Pays-Bas, jugeant également cette mesure peu probable après les fêtes.

De nombreuses restrictions s’appliquent déjà en Allemagne portant essentiellement sur les non-vaccinés qui sont interdits d’accès à la plupart des lieux publics.

L’Allemagne est touchée depuis le début de l’automne par une virulente reprise de l’épidémie liée au variant Delta. Le nombre des nouveaux cas a légèrement reflué depuis le retour à de nombreuses restrictions, mais le niveau de contamination reste élevé, avec entre 30.000 et 50 000 cas supplémentaires toutes les 24 heures.

Le taux de vaccination complète en Allemagne, toujours jugé insuffisant, a atteint cette semaine les 70 % de la population totale.

Le ministre de la Santé avait dit vendredi se préparer à une «vague massive» liée au variant Omicron.

Les experts du gouvernement soulignent aussi l’importance de la communication et de la pédagogie autour de nouvelles mesures, car «la vague Omicron touche une population épuisée par près de deux ans de pandémie et de lutte contre celle-ci, et au sein de laquelle les tensions massives sont évidentes au quotidien».

À VOIR AUSSI…   

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages