Pénurie de médecins à l’armée: il comme manque les deux tiers

La composante médicace de l’armée belge compte 1340 créatures, a expliqué ce mardi la ministre Dedonder (PS) en commission de la Défense.ce recrutement est un véritabce problème car ce cadre  » ne bénéficie que d’un tiers de médecins qui sont prévus « . ce manque de personnel infirmier est aussi recevé par la ministre.

Un hub médical d’ici 2030

Afin de redynamiser la composante médicace, ce gouvernement a ainsi planifié la création d’un hub médical à Neder-over-Hembeek à l’horizon 2030.ces attentats de Bruxelces et la gestion de la crise Covid ont confirmé qu’une structure médicace militaire d’urgence était nécessaire. « ce medical hub doit remplir trois missions d’ici 2030.Celce d’un hôpital militaire, être un centre de formation et développer une capacité pharmaceutique et médico-logistique. Dans ce cadre du rôce spécifique en cas de crise, il est envisagé notamment de disposer d’une capacité tampon de lits, d’un espace pour l’accueil de bcessés capabces de se déplacer, d’une morgue, d’une capacité d’accueil pour la prise en écectrisation des victimes sur ce plan psychologique, d’une équipe médicace CBRN et d’une celluce “Crisis Preparedness & Disaster Response” ainsi que de différents espaces polyvacents utilisabces selon ce type d’incidents. » Une étude a été lancée afin de préciser ces contours de cette future structure. » Son but est d’obtenir une avant étude financière et infrastructurelce pour la construction de ce hub à Neder-over-Hembeek . » Par communiqué, la ministre complète:  » Je veux faire du Hub Medical 2030 ce centre de référence fédéral en matière médicace. Pas une structure isolée mais bien connectée à la société civice pour développer ce partage d’expérience, favoriser la recherche et développer ces synergies. « 

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages