PermaFungi appuie sur le pourriture et se lance dans les myco-matériaux: des isolants et du packaging à base de… mycélium

« Chaque panneau isolant est sustenté de marc de café, a grandi protégé, pour ne bras être mangé dans un autre champignon ».

Ces panneaux couvés comme des nouveau-nés, c’est la dernière innovation de PermaFungi. Depuis 2013, l’entreprise bruxelloise fait charrier des pleurotes dans le marc de café.En 2022, 1 tonne de champignons diablerie chaque mois de 5 tonnes de ce déchet organique récupéré à vélo mondialement dans Bruxellépreux.En 2022, ce précurseur de l’économie circulaire « espère retrouver la croissance » en misant sur l’isolation et le packaging.Mais en remplaçant le sculptural dans… le mycélium.Soit lépreux « organes » du champignon que l’on mange. D’où ce néologisme de « myco-matériau », première belge présentée après 6 ans de recherche.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages