Russie-Ukaine: Erdogan accuse les Occidentaux «d’empirer les choses»

Ankara | Le président turc Recep Tayyip Erdogan, qui a proposé sa médiation dans la crise ukrainienne, a accusé vendredi les Occidentaux «d’empirer les choses» entre Moscou et Kiev. 

«Je le dis ouvertement, malheureusement les Occidentaux n’ont apporté jusqu’à présent aucune aide dans la résolution du conflit. Ils n’ont fait qu’empirer les choses», a déclaré le président turc à la chaine CNN Türk dans l’avion qui le ramenait de Kiev.

L’homme fort d’Ankara a jugé sévèrement le rôle du président américain Joe Biden, estimant que «Biden a été incapable jusqu’à présent de faire preuve d’une approche positive dans ce processus».

Pour M. Erdogan, seule la précédente chancelière allemande, Angela «Merkel aurait pu réellement détenir la solution. Mais hormis elle, il n’y aucun leader pour le moment. Inutile de nommer les autres», a-t-il ajouté.

En visite à Kiev jeudi auprès de son allié ukrainien, le président Volodymyr Zelensky, M. Erdogan a renouvelé son invitation à accueillir en Turquie des «pourparlers bilatéraux» entre Moscou et Kiev et insisté sur «l’intégrité territoriale de l’Ukraine et de la Crimée».

Il a assuré avoir reçu «une réponse positive de (Vladimir) Poutine» à son invitation à se rendre en Turquie.

«Poutine a donné son accord pour une visite à son retour de Chine. Nous devons fixer une date», a-t-il affirmé. «Nous tenons à organiser cette rencontre entre M.Poutine et M.Zelensky au plus haut niveau», a-t-il précisé.

Vladimir Poutine se trouvait vendredi à Pékin pour assister à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques au côté du président chinois Xi Jinping.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages