«Sans doute en partie grâce au CST»

Les plus jeunes sont de plus en plus vaccinés à Bruxelles, CST aidant. Les ados aussi, chez qui le taux a bondi de 18% depuis la rentrée.

Belga

30.000 doses en une semaine: ce total complètement inatteignable avant le CST a été atteint à Bruxelles. Et les 70% d’adultes vaccinés aussi. C’était l’objectif au début de la campagne de vaccination. Pour autant, tous les indicateurs sont dans le rouge.

Suivre @JulienRENSONNET

La 4e vague frappe à la porte de Bruxelles. Et en effet, tous les indicateurs habituellement appelés pour mesurer la virulence de l’épidémie sont actuellement en hausse dans la capitale.

Ainsi, le taux d’incidence reprend sa pente ascendante à 637 cas pour 100.000 habitants sur les 14 derniers jours (on était à peine à 445 il y a 15 jours, pour 490, 509, 561 et 578 celles d’avant). Ce bond ne se justifie pas uniquement par les tests en hausse (8.000 PCR et 1000 antigéniques par jour), dont découle un taux de positivité de 8,4% (6% il y a 15 jours). Conséquence: une valeur R qui inquiète en repassant au-dessus de 1 (1,23).

Les nouveaux cas restent nombreux chez les 10-19, mais aussi les 30-49.

Sciensano

Ce sont toujours les 10-19 ans qui montrent le plus de cas positifs. Sur les 2.982 nouveaux cas hebdomadaires, ils en amènent 537. Mais les 40-49 ans (520) et les 30-39 ans (500) ne sont pas en reste.

Vaccination: effet Covid Safe Ticket

Dans cette recrudescence, l’instauration du Covid Safe Ticket semble avoir un impact sur la vaccination. De quoi satisfaire Inge Neven, responsable du dispositif Covid de la Cocom. «Nous avons atteint les 70% pour les 18+. C’était l’objectif initial au début de la campagne de vaccination. En couverture totale, on atteint 57%». Et de signaler 1 point de gagné en 1res et 2es doses sur la semaine écoulée.

Nous enregistrons un bond de 26% de 1res doses, sans doute en partie grâce au Covid Safe Ticket

«30.000 vaccins ont été injectés sur les 7 derniers jours», se félicite la spécialiste. Un total qui dépasse enfin les 16.000 doses escomptées depuis la rentrée. Et qui se décompose entre 11.400 1res doses, 8.900 2es doses et 9.800 doses dites «de rappel» pour les 65 + et immunodéprimés. Soit «un bond de 26% de 1res doses, sans doute du en partie au CST», admet Inge Neven alors que l’objectif vaccinal du pass n’a jamais été clairement énoncé.

Concernant les plus jeunes, les autorités bicommunautaires notent 18% de mieux chez les 12-17 ans depuis le 1er septembre. «On a vacciné 12.000 enfants».

Les chiffres dépassent désormais les 70% de vaccination des 18 + à Bruxelles, mais il reste des disparités assez importantes dans la pyramide des âges. (1 dose à gauche, 2 doses à droite).

Sciensano

En bref: une semaine sur le front du Covid à Bruxelles

Tracing dans les écoles: le PSE passe la main au call-center

Un changement espéré par le secteur de la santé en milieu scolaire: dès le 8 novembre et la rentrée du congé d’automne, ce ne sont plus les centres PSE qui assureront le tracing dans l’enseignement francophone bruxellois. «Cette mission sera reprise par le call-center de la Cocom», assure Inge Neven, sa responsable du dispositif Covid. «Le call center appellera l’enfant et lui demandera ses contacts à haut risque». Par contre, la gestion des foyers «et les éventuelles fermetures de classes ou d’établissements» resteront dans les mains des écoles.

Retour des files à la vaccination

Des files ont été constatées dans certains centres de vaccination et certaines antennes locales la semaine passée, principalement les week-ends. «Il est donc demandé aux personnes de 65 ans et plus de prendre rendez-vous pour ne pas devoir patienter trop longtemps dehors». Une trentaine d’actions de décentralisation vaccinale sont encore réalisées quotidiennement dans Bruxelles.

Le CST par la poste

Le certificat de vaccination qui fait office de CST sera désormais envoyé par la poste dans sa version papier à tous les 65 ans et plus bruxellois. Il s’agit par là de lutter contre la précarité numérique «puisque ces personnes sont souvent parmi les moins digitales», plaide Neven.

Test gratuit: c’est bientôt fini

Le test gratuit disponible après chaque dose de vaccin depuis le 16 septembre à Bruxelles est disponible jusqu’au 31 octobre. «Il ne sera donc plus disponible au 1er novembre», insiste Inge Neven.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages