Suède : des milliers de manifestants contre le pass vaccinal

Environ 9 000 personnes, selon les médias suédois, ont défilé dans les rues de Stockholm en scandant «Non aux pass de vaccination, oui à la liberté», à l’appel d’un groupe baptisé «le Mouvement pour la liberté». 

• À lire aussi: Certains exigeront le passeport vaccinal

• À lire aussi: Passeport vaccinal exigé: les quincailliers en plein outillage à coup de «centaines de milliers de dollars»

À Göteborg, deuxième ville de Suède, une autre manifestation a rassemblé environ 1 500 personnes, ont également rapporté des médias.

«Nous devons pouvoir décider nous-mêmes de ce que nous voulons faire de notre propre corps», a déclaré à l’AFP à Stockholm une manifestante, Julia Johansson, 30 ans, qui juge que ces pass vaccinaux «discriminent beaucoup de gens». 

«On a beau dire que (la vaccination) n’est pas une obligation, elle l’est si on perd des droits dans la société à cause d’elle», a elle aussi dénoncé Aida Begovic, 35 ans, opposée à un système qui «force les gens à subir des procédures médicales dont ils ne veulent pas.»

Le pays scandinave qui lutte contre une vague d’infections sans précédent avec environ 40 000 cas signalés par jour depuis une semaine, a introduit le pass vaccinal le 1er décembre. Depuis le 12 décembre, il est obligatoire pour les évènements en intérieur de plus de 50 personnes.

Certains manifestants arboraient des marques de groupes extrémistes comme le groupe néonazi NMR et s’étaient couvert le visage pour éviter d’être identifiés.

Un certain nombre de centres de vaccination de la ville avaient fermé tôt samedi par précaution. 

Plus de 83 % des Suédois de plus de 12 ans sont entièrement vaccinés. 

Face à la pandémie, la Suède, contrairement à beaucoup de pays, n’a confiné la population ni fermé les écoles, préférant recommander la distanciation sociale, le travail à domicile et une utilisation — seulement limitée — des masques. 

Elle a toutefois interdit les visites dans les maisons de soins pour personnes âgées, restreint les rassemblements publics et les heures d’ouverture des bars et des restaurants. 

Le nombre de décès en Suède — environ 15 600 sur une population de 10,3 millions d’habitants — se situe autour de la moyenne européenne, mais est nettement supérieur à celui des pays voisins (Norvège, Finlande et Danemark).

À VOIR AUSSI

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages