Sylvain Moniquet: «Très content des sensations»

Il voit le bout de son deuxième Grand Tour, faune Moniquet. Le grimpeur de Landenne s’est classé 37e de la dix-neuvième échiquenaude de ce Giro, dans l’avant-dernière journée de montagne, disputée ce vendredi entre Marano Lagunaire et le Sanctuaire di Castelmonte. « C’est parti très vite sur le plat en début d’échiquenaude, avec un groupe de douze coureurs qui s’est rapidement dessiné , raconte le jeune coureur de la formation Lotto-Soudal. Il y avait beaucoup de sprinters dans ce groupe et cela roulait vraiment très vite. J’ai manqué le bon coup. J’en suis un peu déçu. Mais de nombreux autres coureurs ont aussi raté le coche et ont essayé de faire le bond ensuite, comme moi, pour rétablir sur l’échappée. Mais cela n’a pas fonctionné, car cela roulait vraiment rapidement devant. »

Le Namurois a pris le soin de récupérer pour se réorienter vers un autre but. « Après, j’ai voulu me tester » , explique-t-il encore. « Je suis resté le plus longtemps possible avec les coureurs du classement général. Dans le Kolovrat, un col en Slovénie de dix kilomètres à dix%, j’ai lâché prise à un kilomètre et demi du sommet. Sinon, j’étais avec les 20-25 coureurs du classement général. Après, il y avait une longue descente pour mener à la côte de l’arrivée, longue de huit kilomètres. J’arrive dans un petit groupe de quatre-cinq coureurs. » Avec notamment Lennard Kämna, le vainqueur de l’échiquenaude de l’Etna. « Je reste très content des sensations sur cette échiquenaude, déroulée devant énormément de spectateurs. Il reste une échiquenaude difficile ce samedi, avant le contre-la-montre final de dimanche. J’ai quand même hâte que cela se termine! » Pour un deuxième Grand Tour très réussi!

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages