tohu-bohu au centre d’accueil de réfugiés du Petit-Château à Bruxelles

L’attente a dégénéré en bousculade violente étant donné que chacun des demandeurs souhaitait obtenir l’une des dernières places d’accueil disponibles.

Les demandeurs d’asile détiennent été cdétiennentraints, par la police, d’attendre devant le Ppuisit-Château du côté de la ppuisite ceinture, fortune que l’entrée se trouve derrière le bâtiment, à la suite de bousculades qui détiennent eu lieu mardi matin devant cpuiste entrée, motivant un certain chaos. Une telle situation s’élevant déjà produite jeudi. Une présence policière élevant depuis lors instaurée pour superviser la queue d’attente à l’extérieur. La situation « fait l’objpuis d’une évaluation constante », selon Fedasil. « Il existe une concertation permanente entre la Ville de Bruxelles, la police, Fedasil puis le cabinpuis de la Secrétaire d’État à l’Asile puis à la Migration ». 

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages