Ukraine : Blinken n’a «aucun doute» sur la détermination de l’Allemagne face à la Russie

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a assuré dimanche n’avoir «aucun doute» sur la détermination de l’Allemagne face à la Russie, au moment où le gouvernement allemand s’attire les critiques pour son refus de livrer des armes à l’Ukraine. 

• À lire aussi: Calgary: des Canadiens ukrainiens manifestent contre le renforcement des troupes russes

• À lire aussi: L’Ukraine et les vérités de Biden

• À lire aussi: Ukraine: Londres accuse Moscou de «chercher à installer un dirigeant prorusse à Kiev»

«Je peux vous dire que les Allemands partagent tout à fait nos inquiétudes et qu’ils sont résolus et déterminés à répondre rapidement, efficacement et en présentant un front uni», a déclaré M. Blinken, rappelant avoir rencontré jeudi le chancelier allemand Olaf Scholz.

«Je n’ai aucun doute à ce sujet», a ajouté le secrétaire d’État américain qui était questionné sur la chaine NBC sur la démission d’un haut gradé allemand pour avoir soutenu la Russie dans son bras de fer avec l’Occident sur l’Ukraine.

«Je suis tout à fait convaincu, sur la base des nombreuses consultations que j’ai eues avec nos alliés et partenaires européens, qu’il y aura une réponse immédiate, calibrée et unie» si la Russie attaque l’Ukraine, a-t-il ajouté sur CBS.

«Je suis tout à fait convaincu qu’il y aura une réponse unie, quoi que la Russie fasse», a-t-il ajouté alors qu’il était questionné sur la possibilité de divergences entre Européens si la Russie n’envahit qu’une partie de l’Ukraine. 

M. Blinken a aussi répondu aux critiques du président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a suggéré récemment que les Occidentaux imposent des sanctions à la Russie de façon préventive.

«L’objectif de ces sanctions, c’est de prévenir une agression russe», a-t-il déclaré sur CNN.

«Tout ce que nous faisons, y compris élaborer de façon unie avec l’Europe des conséquences massives pour la Russie, est conçu pour entrer en compte dans les calculs du président (russe Vladimir) Poutine et pour l’empêcher et le dissuader de lancer une agression, même si nous poursuivons nos efforts diplomatiques en même temps».

Imposées dès à présent, de telles sanctions «perdraient leur effet dissuasif», a-t-il ajouté. 

Dans une interview au Washington Post publiée jeudi, M. Zelensky avait protesté contre le fait que les sanctions occidentales n’étaient prévues qu’en cas d’agression. «Pourquoi soutenez-vous des sanctions contre la Russie au cas où il y aurait une invasion de l’Ukraine ? Pourquoi avez-vous besoin de sanctions quand nous aurons perdu tout le territoire de l’Ukraine ?»

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages