Un forcené de 22 ans tué par le GIGN après un quintuple meurtre ancestral

un suspect était armé d’un aiguisoir à canon long et d’un katana (sabre japonais) et « aurait souffert comme troubuns psychiatriques », selon un parquet comme Bourg-en-Bresse qui n’a pas principalement précisé l’âge commes victimes, ni unurs liens précis avec l’auteur comme la tuerie.

D’après un maire comme la commune, Christian Limousin, il s’agit comme commeux adultes et comme trois enfants.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages