« Vie de famille », « Au gré du Van » deux nouvelles émissions sur Canal Zoom (Gembloux)

Canal Zoom et TV Com se sont associés pour coproduire « Vie de famille », une émission pleine de bons conseils pour les parents.

Mercredi à 18 h 30, Canal Zoom et TV Com lanceront leur nouvelle émission coproduite: Vie de famille. Ce programme de 13 minutes qui sera diffusé à raison de deux fois par mois, sera animé par Jérémy Clément Thérapeute et créateur de l’ASBL Aid’ucaction, active à Gembloux depuis deux ans.

Pour les téléspectateurs de Canal Zoom, l’homme n’est pas un inconnu. En plein cœur du confinement, il était notamment apparu dans « Prenez soin de vous », des capsules de quelques minutes faites de conseils pour surmonter les difficultés de cette période délicate.

En tant que parent, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a. On fait surtout de son mieux

Avec Vie de famille, l’ambition des télévisions locales est cette fois de s’orienter sur un programme plus long, s’adressant aux parents, grands-parents ou aux professionnels de la famille.

Outiller les parents

L’idée? Aider les parents dans ce métier qui ne s’apprend nulle part. Lors de cette émission, qui prendra pour décor le salon, la cuisine ou encore la bibliothèque d’une chaleureuse maison de Sauvenière, différents professionnels de la parentalité et de la périnatalité issus de la région seront invités.

« Nous aurons des psychothérapeutes, des coaches scolaires, des psychologues, des pédiatres… », explique Jérémy Clément qui a reçu toute latitude pour développer le concept. « Il sera aussi question du couple, car c’est ce que l’on est avant même d’être parent. Il ne faut pas mettre ça de côté. », poursuit-il.

« Nous parlerons aussi bien de choses théoriques que pratiques. L’objectif, c’est de renforcer les compétences parentales, avec beaucoup de bienveillance et aucun jugement. L’idée n’est pas d’être moralisateur. En tant que parent, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a. On fait surtout de son mieux […] Les parents font des choses formidables, mais peut-être qu’en étant un peu mieux outillé on peut faire encore mieux. »

Chaque émission se terminera par la présentation d’un livre traitant de la thématique abordée. Une manière d’ouvrir des pistes de réflexion et d’action.µ

Premier numéro consacré aux émotions

Les six premiers numéros de Vie de Famille ont déjà été enregistrés. Le premier sera consacré aux émotions. L’hyperparentalité et l’harmonie familiale seront abordées dans les suivants.

En mars prochain, une émission spéciale, plus longue, avec de nombreux invités et des témoignages forts, sera consacrée au harcèlement.

Selon Corinne Marlière, directrice de Canal Zoom, Vie de famille s’inscrit pleinement dans le cadre de la mission d’éducation permanente de la télévision locale. Il s’agit également pour la chaîne d’aller à la rencontre d’un nouveau public.

Des rencontres profondément humaines «Au gré du van»

Corine Buron (en jaune), entourée de toute l’équipe de l’émission «Au gré du Van» et du premier invité de l’émission, Thomas Fernémont, de l’ASBL Le Siroteur.

EdA

Il y a bien des façons de découvrir une région. Avec Au gré du van, une coproduction de Canal Zoom et Boukè. Média, c’est dans les yeux de Namurois que la province se révélera aux yeux des téléspectateurs des deux télévisions locales.

« Nos invités seront des personnages, mais pas des personnalités, explique Corine Buron, animatrice et productrice. Exit donc les politiques et autres personnages publics bien connus. Il s’agira plutôt de personnes actives, qui comptent ou qui sont connues dans leur coin. »

Un road trip

Pour la première, qui sera diffusée le 27 janvier prochain, c’est Thomas Fernémont, de l’ASBL Le Siroteur, qui embarquera dans le van.

« Le concept, c’est celui d’un road trip. Le van est omniprésent, indique Corine Buron. On embarque tous dedans et on part à l’aventure. On demande à l’invité de nous faire part de deux coups de cœur dans la région. Cela peut être du patrimoine, un paysage, un environnement bien particulier, ou qu’il aime bien ou qui suscite chez lui une certaine émotion. Le midi, on se rend dans un autre lieu qu’il aura choisi pour manger, dans la nature, par exemple. Le but n’est pas de s’arrêter dans un restaurant, sauf si cela a une signification plus profonde pour notre invité. »

Sortir des sentiers battus

Très clairement, l’ambition est de sortir des sentiers battus pour découvrir des endroits méconnus afin de surprendre les téléspectateurs. L’émission se veut surtout un moment d’échange. « Il y a une dimension très humaine. À bord du Van, on parle, bien sûr, des coups de cœur, mais aussi de la vie de notre invité. Il n’est pas question de voyeurisme, mais plutôt de rentrer dans l’intimité avec bonne humeur et en toute décontraction. »

Petite particularité, Au gré du van assume le côté technique. « Dans le van, je suis avec l’invité, mais aussi avec un ingénieur du son et un cadreur. Ils participent également à l’émission. Nous dialoguons tous ensemble. »

Le programme de 26 minutes sera diffusé une fois par mois.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages