voici le bulletin des chefs namurois (Namur)

L’édition 2022 du guide gastronomique Gault & Millau a été présentée ce lundi. À Floreffe, Racines crée la surprise en décrochant le prix de la découverte de l’année tandis qu’à Flamignoul, CCnomie remporte le prix plaisir.

L’édition 2022 du célèbre guide gastronomique Gault & Millau (Belgique et Luxembourg) sort en librairie cette semaine. Cette année encore, pour décerner leurs notes, les inspecteurs anonymes du guide n’ont pas ménagé leurs efforts pour partir à la découverte de près de 1400 bonnes tables du royaume.

Malgré les conditions particulières occasionnées par le Covid, ceux-ci se sont dits agréablement surpris par la résilience des restaurateurs et la qualité dans l’assiette, ce qui s’est traduit par 135 nouvelles adresses et pas moins de 122 hausses. « Le secteur de la restauration continue donc de croître malgré la période difficile et cela montre à quel point il y a du talent et de la passion dans notre pays », souligne la rédaction du guide jaune.

15 nouvelles entrées en province de Namur

En province de Namur, 78 restaurants ont été repris dans le Gault & Millau, dont 15 pour la première fois.

Cinq de ces nouveaux venus se sont vus attribuer une note de 12/20:

Nous (Assesse)

Basile Cuisine Gourmande (Bovesse)

Farfalle (Erpent)

Les Terrasses du Prince (Gembloux)

Le Binôme (Jambes).

Sept autres ont fait un peu mieux avec 13/20:

L’Angélique (Andenne)

Le 54 (Dave)

Les Terrasses de l’Écluse (Jambes)

L’Entretien (Leuze)

Le Goût de ma Passion (Pontillas)

L’Incontournable (Rochefort)

Chez Chen (Wépion).

Enfin, Le Saint Hadelin (Celles); Merlesse (Han-sur-Lesse) et Racines (Floreffe) ont décroché 13,5/20.

La découverte wallonne de l’année est à Floreffe

Racines, qui a ouvert ses portes il y a quelques mois à peine, crée la surprise en décrochant le prix « Découverte de l’Année », pour la Wallonie.

« L’idée du restaurant, c’est de revenir à une cuisine de produits locaux, de saisons, qui proviennent de maraîchers de la région. C’est revenir aux Racines, à la cuisine de nos grands-parents, mais travaillée de manière moderne », indique Louise Zordanello, à la tête de l’établissement avec son compagnon Maxime Sanzot.

Heureuse de cette récompense qui vient couronner le travail de toute une équipe, la jeune femme était loin de s’attendre à décrocher les honneurs du guide après seulement quelques mois d’ouverture. « On ne pensait pas qu’ils nous rendraient visite aussi vite […] Et finalement, il y a cette récompense et cette très belle cote… » De quoi déjà rêver à d’autres distinctions? « Oui et non. Une récompense, si elle arrive, c’est évidemment génial, mais le principal, c’est de faire quelque chose qui nous plaît et qui plaît aux gens. »

Le Prix-plaisir pour CCnomie à Flamignoul

Le restaurant floreffois n’est pas la seule table du Namurois à s’être vue attribuer une récompense toute particulière. Dans la région de Dinant, à Flamignoul, le CCnomie, à la tête duquel on retrouve le couple David Coisman et Marie-Françoise Charlier, est lauréat du « Prix-plaisir » de l’année, pour la Wallonie.

 » Je pense que ce prix est tout à fait en corrélation avec notre approche, explique David Coisman. Avec mon épouse, nous essayons d’insuffler une chouette ambiance. Nous sommes une maison où il y a de la sympathie, où ce n’est pas guindé, avec une cuisine locale, du marché, dès qu’on le peut. » Surtout, cette récompense du Gault & Millau souligne l’excellent rapport qualité-prix du restaurant. En semaine, une formule lunch de midi (4 services) est proposée à 30€. « Pour moi à 30€, 60€ ou 120€, quand on sort de table, le sentiment de satiété doit être là, qu’importe le prix. Chez nous, on est généreux et on va le rester encore un long moment », lâche David Coisman dans un éclat de rire.

Précisions qu’outre ce prix plaisir, le CCnomie enregistre au passage une légère progression de sa note en obtenant 14/20. Une progression de plus, pour cet établissement qui a intégré le guide avec une note de 12 il y a quelques années seulement. « Mais on ne cherche pas à monter à tout prix, affirme celui qui veut éviter toute pression. Comme je le dis souvent, chez nous, on est sérieux, mais sans se prendre au sérieux. » Une formule gagnante, visiblement.

En province de Namur, huit autres restaurants ont également fait mieux que l’année dernière:

L’Othentique à Han-Sur-Lesse (13)

Restaurant abCd à Beauraing (13,5).

La Table de Demain à Namur (13,5)

L’Artiste à Falaën (14)

Les Potes au Feu (14)

Arden à Rochefort (15)

Hors-Champs à Gembloux (15,5).

Sur le podium ce sont une nouvelle fois des établissements qui comptent au moins une étoile au non moins célèbre Guide Michelin: L’Eau Vive à Arbre (17), L’Essentiel à Temploux (17); L’Air du temps à Liernu (19)

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages