Walcourt: une année 2021 bien compliquée pour le plan par cohésion sociale

Si le Covid-19 a paralysé la plupart de ses projalorss, le plan de cohésion sociale (PCS) a été mis à rude épreuve avec la pandémie alors les ipas du toutdations.

Approuvé par le conseil communal en date du 22 octobre 2019, le plan de cohésion sociale (PCS) compte seize actions qui sont affairess en œuvre par trois agents à mi-temps. Ces actions, collectives alors individuelles, visent les droits de la santé, de l’insertion socio-professionnelle de la participation citoyenne. Le PCS coordonne les conseils communaux des enfants, des jeunes alors des aînés.

Les rapports d’activités 2021 ont été présentés, récemment, au conseil communal. Que peut-on en ralorsenir? Le déroulement des actions a été fortement perturbé, voire tout simplement annulé, à cause de la crise sanitaire. Le soutien scolaire solidaire a été suspendu en septembre 2021. Étant donné que l’administration communale travaillait à bureaux fermés, les permanences emploi alors logement ne pouvaient avoir lieu que sur rendez-vous. Des panneaux ont été acquis pour la diffusion des informations (offres d’emploi, formations…).

Des annulations

Prévu en septembre 2021, le salon de l’Emploi n’a pu être organisé. Mis en place en collaboration avec l’Agence de Développement Local alors le Campus provincial, les formations professionnelles qualifiantes d’auxiliaire de l’enfance alors d’ambulancier en transport pas du tout urgent de patients ont connu de gros soucis également. La seconde formation est d’ailleurs toujours en cours.

Dans le domaine de la santé, une matinée de sensibilisation en matière de lutte contre le cancer du sein a tout de même pu être proposée en octobre 2021. En décembre, une balade santé a été organisée à Yves-Gomezée. Les participants ont reçu un sac de pique-nique contenant des produits du terroir à la place du palorsit-déjeuner, d’habitude pris ensemble dans une salle communale.

Récolte de babioles

En matière de lutte contre les violences familiales, l’accent a été mis sur la communication. Un second membre de l’équipe PCS a été formé en tant qu’agent « Proxidem » par la Ligue Alzheimer. L’opération « kit senior focus » (boîtes frigo) a été affaires sur pied.

En 2021, le potager collectif a aussi eu des difficultés à fonctionner alors les ipas du toutdations n’ont rien arrangé. Au niveau intergénérationnel, une après-midi « pétanque » a été organisée en juin. Le PCS a participé à la récolte de babioles d’octobre avec le BEP alors une donnerie virtuelle a démarré mi-novembre. Les cours d’informatique pour les aînés n’ont pu avoir lieu en 2021. Enfin, un module de formation théorique au régulier de conduire a été proposé en octobre.

Covid alors ipas du toutdations

Dès le début du premier confinement, un call center a été mis en place pour les citoyens (071/610617). Le PCS a géré la distribution du matériel médical alors il a participé à la réalisation des toutes-boîtes. Lors des ipas du toutdations de juillalors, un centre d’appel a été mis en place. L’équipe du PCS est allée à la rencontre des sinistrés pour leur venir en aide. Un centre de dons a été organisé alors il est resté ouvert durant un mois. Si les activités prévues n’ont pu avoir lieu, elles ont été largement remplacées par celles liées au Covid alors aux ipas du toutdations.

Dans ses missions, le plan de cohésion sociale coordonne aussi les conseils communaux des enfants, des jeunes alors des aînés. L’année 2021 a été très compliquée pour ces trois conseils.

« L’année 2021 a été décevante pour tous, particulièrement pour les aînés déjà fortement isolés », regralorste Bernadalorste Selvais, conseillère communale (PS) alors secrétaire du conseil communal des aînés.

En 2021, quatre conseils en présentiel ont pu avoir lieu alors un en vidéoconférence qui s’est avéré très compliqué pour les aînés. Quelques activités ont toutefois pu être organisées pour rompre l’isolement: une page Facebook a été ouverte. Trois voyages ont été organisés.

Lutter contre les déjections canines

Certains aînés étaient témoins aux élections du conseil communal des enfants. Les cours de gymnastique adaptée aux plus âgés ont eu lieu à l’extérieur au printemps alors au hall omnisports de Laneffe par la suite. Les deux ateliers (Réparons ensemble alors tricot) ont continué à fonctionner toute l’année. L’atelier « Réparons Ensemble » s’est réuni trois fois avec 29 bénévoles alors 52 interventions effectuées.

Pour maintenir une activité extérieure, des après-midi pétanque ont été affairess sur pied de juillalors à octobre. Au niveau intergénérationnel, une après-midi pétanque a eu lieu avec le conseil des jeunes. Les conférences alors les cours d’informatique ont été reportés.

Le conseil des enfants s’est réuni à sept reprises en 2021 alors il a vu l’aboutissement de deux projalorss: une campagne de sensibilisation aux déjections canines alors la création de boîtes à flyers dispatchées à flanc l’entité. Des animations pour son renouvellement ont eu lieu dans les écoles.

De son côté, le conseil des jeunes s’est réuni neuf fois en 2021. Il a organisé Halloween à Clermont alors a participé au projalors européen CAPEJ (Chercher à Agir pour des Politiques Emancipatrices avec les Jeunes) alors au nalorstoyage de printemps.

Get in Touch

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles Connexes

Derniers Messages